Mésothérapie et PRP

Découverte géniale en 1952 d’un médecin de campagne français, le Dr. Pistor, la mésothérapie est d’une certaine manière l’ancêtre du microneedling. Il est sans doute permis de dire que les médecins outre-atlantique pratiquant le Dermapen ne sont pas conscients qu’ils font une sorte de mésothérapie. La mésothérapie consistait avant le PRP en des injections locales de médicaments, très superficielles et peu douloureuses. Ces injections peuvent être intra-épidermique, intradermiques superficielles ou profondes entre 1 et 13 mm. Seulement voilà, le PRP est aussi passé par là et a tout révolutionné.

Bref historique


En 1968 Michel PISTOR présente un mémoire sur la mésothérapie devant l’Académie de Médecine. A partir de cette époque la mésothérapie se développe dans le corps médical grace à ses élèves.
La pratique se répand dans le monde entier.

Indications


Initialement la mésothérapie a conquis ses lettres de noblesse dans les douleurs de l’arthrose, le « mal de dos », les douleurs rhumatismales. Les névralgies, les céphalées et migraines. Les troubles de la circulation sanguine (jambes lourdes). Les traumatismes sportifs (entorses, tendinites, élongations, contractures). Les troubles dermatologiques (chute de cheveux, cicatrices fibreuses).

Cependant, la mésothérapie ne se développait plus guère jusqu’à ce que le PRP vienne la réveiller. Ici encore nous assistons à une remarquable symbiose. En effet, la méthode permet d’injecter très régulièrement la quantité voulue de produit, à une profondeur réglable. La surface est traitée rapidement et uniformément, ce qui garantit les meilleurs résultats.

Stratégie de traitement


Nous injectons le PRP en mésothérapie en fonction des zones à traiter. Ce premier passage laisse environ 10% de produit sur la peau. Le PRP résiduel en surface sera absorbé à son tour lors du passage du Dermapen.
Cette complémentarité des techniques est en soi une grande évolution dans la prise en charge esthétique de nos patients. Nous additionnons ainsi les effets, et il est normal que nos patients deviennent des fans!

Le Pistor Eliance


Comme toujours, pas de concession sur la qualité car la réussite est conditionnée par une longue chaine qui commence par la meilleure centrifugation possible, la sauvegarde des plaquettes, leur concentration, jusqu’au moment de leur injection.
Nous employons ce qui est à notre connaissance le meilleur pistolet de mésothérapie au monde: le PISTOR Eliance. Particulièrement doux et discret, son utilisation est quasiment indolore pour les patients, même dans des pratiques délicates telles que le traitement du cuir chevelu ou du visage.
L’électronique embarquée du PISTOR Eliance autorise des réglages précis et faciles de la profondeur de pénétration, du volume injecté et du temps d’injection.